Background extensionde-maison.net

Toutes les étapes de la construction d’une véranda

L'installation d'une pièce additionnelle est la première raison pour investir dans une véranda. Lieu de vie à part entière, elle procure de surcroît un cachet incontestable, en neuf comme en rénovation. Ses vitres sont encore synonymes de luminosité en toute saison. Une véranda devient tout autant salon que jardin d'hiver. N'oubliez pas toutefois de vous renseigner sur les démarches administratives : une déclaration de travaux peut être obligatoire pour la construction.

Devis verandas toitures en verres

Les délais d’attente peuvent alors atteindre plusieurs mois.

La véranda du plancher au plafond



Plancher, toit, parois, etc. : l'édification de la véranda demande de nombreuses étapes. Il faut commencer par faire une dalle en béton, si possible foncée pour retenir le rayonnement solaire, puis pour ceux qui le souhaitent ajouter un revêtement. Les portes et fenêtres et les parois seront en double vitrage; il est en effet indipensable d'assurer le confort thermique.

La toiture est composée de plusieurs matériaux : polycarbonate, panneaux opaques, ardoises... Des agencements additionnels sont possibles comme la pose de rideaux. L'ossature de la véranda donne le choix entre différents matériaux. Dans neuf cas sur dix, l’aluminium est préféré, solide, convenant à toutes les formes, facile d’entretien et se déclinant dans une grande variété de teintes. Il apporte par ailleurs un look réellement moderne à une demeure.

Enfin, de grandes avancées ont été réalisées dans ses propriétés isolantes. Vous avez aussi la possibilité de choisir le PVC, le moins cher, une essence de bois pour sa beauté et sa durabilité voire le fer forgé, matière indémodable. Les prix d’une véranda sont très variables : Ils découlent de la surface et des matières utilisées et débutent à 15 000 euros. Le plastique est le matériau le plus intéressant au niveau du prix, le fer forgé le plus cher. On peut acheter une véranda dans le commerce comme chez un distributeur.

Avant d'acheter les matériaux, un logiciel spécialisé peut vous aider à concevoir la véranda dont vous rêvez. Tous ces tarifs ne comptent pas la pose. A ce sujet, ne vous sentez pas coupable de demander plusieurs devis. La construction de la véranda nécessite des travaux réalisés par un bricoleur habile ou un professionnel. En premier lieu, il est nécessaire d’en déterminer l’utilisation (cuisine, bureau...) et la taille, ainsi que sa disposition par rapport au bâti.

En second lieu, il faut décider de sa forme (à pans coupés, ovale, etc. Si des vérandas prêtes à monter sont aujourd'hui proposées, leur installation nécessite un certain savoir-faire. Une pergola peut de son côté être posée en une ou deux journées par un bricoleur chevronné assez facilement. Vous avez toujours la solution du menuisier : cela revient plus cher, d'un autre côté vous êtes certain d'obtenir un travail de pro. Pensez cependant à demander la garantie de dix ans.

Entretenir sa véranda



La météo de votre lieu d’habitation fait partie des éléments à prendre en compte lors de l’achat de votre véranda. Effectivement, une fois posée, il conviendra d'assurer son entretien. L'alu se révèle dans ce domaine le plus simple alors que que l’acier doit être poncé à intervalles réguliers. Petit conseil pour les verres, préférez un vitrage auto-nettoyant pour les murs comme pour le toit.

Une pergola plutôt qu’une véranda ?



Faut-il préférer une véranda ou une pergola ? En réalité, leur fonction est très différente.

La première se compose uniquement d'une ossature et d'une toiture. Elle peut d'ailleurs être la première étape d’une véranda. Bien que n'étant pas une véritable pièce, la pergola remplit plusieurs fonctions, et en premier lieu un abri contre le soleil et la pluie. Elle s’installe dans le jardin ou dans une cour.